uobera-wavre-ruisseau-cachelogo-ville-de-wavre-armoirie    blason_rixensart

Ruisseau du Flétry

D’après la cartographie officielle des cours d’eau non navigables (CENN)(cf. Géoportail de la Wallonie – http://geoportail.wallonie.be/home.html), le ruisseau du Flétry (« Le Flétry ») est de 2ème catégorie tant dans sa partie wavrienne que rixensartoise (gestion par la Province du Brabant wallon). Il se jette dans le ruisseau du Château. Ce dernier prend sa source près du complexe sportif de Rixensart avant de longer le fameux Château de Rixensart. Le ruisseau du Château rejoint la Lasne, 300 mètres après avoir reçu les eaux du ruisseau du Flétry.

img_3088

Carte - ruisseau du Flétry.jpg

 

IMG_3089.jpg

IMG_3093.jpg

IMG_3088.jpg

IMG_3094.jpg

IMG_3092.jpg

Ruisseau du Château

Le ruisseau du Château prend sa source près du complexe sportif de Rixensart avant de longer le Château de Rixensart. Il va se jeter dans la Lasne, 300 mètres après avoir reçu les eaux du ruisseau du Flétry. Cours d’eau de 3ème catégorie dans sa partie rixensartoise (gestion communale), il devient de 2ème catégorie à Rosières (gestion par la Province du Brabant wallon) quand il arrive à hauteur du captage d’eau potabilisable de la Société Wallonne de Distribution d’Eau (SWDE).

carte - ruisseau du Château - copie.jpg

IMG_4488

IMG_4493

IMG_4502

La seigneurie de Rixensart, mentionnée dès 1217, a appartenu au lignage de Limal avant d’être vendue en 1536 à la famille de Croy. Le Château de Rixensart sous sa forme actuelle a été construit au 17 ème siècle par Philippe-Hippolyte Spinola, comte de Bruay, Grand d’Espagne (d’origine génoise). Il a été transmis 1715 à la famille de Mérode.

Ci-dessous, le blason des Spinola entouré du collier de la Toison d’or (détail du sommet du portail qui orne l’aile nord de la cour intérieur du Château de Rixensart) et un bas-relief du Comte Félix de Mérode (1791-1857), Membre du Gouvernement provisoire du Congrès national en 1830, Ministre d’Etat.

800px-chateau_de_rixensart_-_cour_interieure_06 IMG_4471 IMG_4466

Le château de Rixensart, toujours bien debout malgré le manque d’entretient, a un air de ressemblance avec les gravures du château de Limal qui fut construit à la même époque « espagnole » par Don Thomas LOPEZ de ULLOA (1621-1655). Ce dernier, transformé au 19ème siècle en château de style néo-classique par Joseph van der LINDEN (baron d’Hoogvorst), fut malheureusement détruit après la deuxième guerre mondiale.

Pour en savoir plus sur Limal, son château et ses liens historiques avec Rixensart : 

Limal à travers le temps

Ci-dessous, le ruisseau du Château avec une belle eau limpide, peu après le croisement entre la Drève des Etangs et le Sentier du Plagniau, et après le bunker, quand le ruisseau bifurque à gauche pour longer la Drève du Fory et se rapprocher de la Lasne.

IMG_4401

Malheureusement, un peu plus en aval, à l’endroit ou il bifurque à droite, en passant sous le pont de la Drève du Fory, le ruisseau du Château a un aspect peu ragoûtant avec une eau très trouble et nauséabonde

IMG_4384

Ci-dessous, une vue depuis ce pont de la Drève du Fory vers l’aval du ruisseau du Château. Un chemin longe cette portion très polluée du ruisseau, sur sa rive droite,  jusqu’à la Rue du Vieux Moulin.

IMG_4383

Ci-dessous, une vue de cette portion très polluée depuis la Rue du Vieux Moulin vers l’amont du ruisseau. On devine, sur la droite, le grillage de la zone de prise d’eau potabilisable de la Société Wallonne Des Eaux (SWDE) située entre le ruisseau du Château et la Lasne.

IMG_4379

IMG_4377

IMG_4374

Autres témoignages :

Le Ruisseau du Château (7/06/2017)(textes & photos)(cf. Blog « Objectif Rixensart »)

Le Ruisseau du Château Creuse ses Berges (24/07/2016) (+ 8 photos)(cf. Rixensart en images sur Facebook) – Le Ruisseau du Château Creuse ses Berges 24/07/2016. Les dernières pluies abondantes ont érodé et creusé un peu plus les bords du ruisseau du Château le long de la drève des Etangs à Rixensart. Deux gros arbres de la drève sont tombés en travers du ruisseau et près du Château de Rixensart ce sont de très grosses pierres qui sont progressivement emportées par le courant, une chambre de visite des égouts qui se trouvent sous la drève du Château est maintenant complètement découverte et les prochaines crues vont peut-être la déstabiliser… ? Le 19 juin dernier nous avions déjà remarqué que le ruisseau passait maintenant sous des gros tuyaux d’égout venant du quartier du Plagniau ! https://www.facebook.com/rixensartenimages/photos/?tab=album&album_id=956531991127395 Inexorablement les crues creusent le lit de ce ruisseau et la situation devient inquiétante !? Une surveillance s’impose et une évaluation des travaux de consolidation des berges devrait être envisagée. Sauf erreur de notre part, cette drève est un bien privé où passent les égouts de la commune de Rixensart, ce qui va probablement compliquer les éventuels travaux à effectuer. 17/12/2013 Article du groupe Proximité: http://rixensart.skynetblogs.be/apps/search?s=dr%C3%A8ve+des+%C3%A9tangs&search-submit-box-search-80106=OK Les propriétaires du Château de Rixensart ont toujours été complaisants envers les piétons en promenade dans ce merveilleux endroit où la nature rejoint la beauté d’un magnifique château. Actuellement la barrière est solidement fermée à l’entrée de la drève du côté de la rue de l’Eglise et c’est au retour d’une balade en VTT que nous nous sommes fait piéger en entrant par l’autre côté ! La barrière était ouverte du côté du bunker dans le bas du sentier du Plagniau. La boue dans les ornières nous a fait mettre pied à terre, sans quoi la chute était assurée. C’est triste de voir cet écrin de verdure se détériorer à ce point ! Il y a bien longtemps on pouvait y voir des faisans et des lapins, on ramassait les pommes de pin dans les bois pour allumer le poêle au charbon… C’est bien loin tout ça !!! Suite à notre visite au service des Travaux et à notre envoi de photos le 2 août 2016, le service environnement nous a répondu le même jour : ‘’ Nous avons pris connaissance de vos photos et avons prévu d’arpenter le ruisseau en septembre avec le gestionnaire. Les pierres au fond du ruisseau ont été ajoutées volontairement suivant la technique d’enrochement pour éviter l’érosion du fond du lit du ruisseau. Les berges seront examinées pour éviter toute obstruction à l’écoulement de l’eau. ‘’


Pour en savoir plus sur l’état des masses d’eau de surface et souterraines et leur gestion :

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

L’état des masses d’eau de surface

L’état des masses d’eau souterraines


ATTENTION à la désinformation !

Les publicités se trouvant en bas de cette page sont imposées par WordPress vu la gratuité de ce blog/site Web. Leur éventuel caractère non éthique n’est pas cautionné par son auteur.


 

Publicités

Une réflexion sur “Ruisseau du Flétry & Ruisseau du Château

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s